mercredi 6 juin 2007

Graham Thomas

Une réussite qui ne se dément pas parmi les créations du rosiériste anglais David Austin. Ce rosier est dédié à un grand amateur de roses anciennes en Grande-Bretagne. En France nous avons la chance d’avoir André Eve (clic). "Graham Thomas" est un arbuste de caractère et je le préfère en isolé, contrairement à d’autres rosiers. Celui-ci a été visiblement traité à la bouillie bordelaise. Etait-ce vraiment nécessaire? … J’ai choisi quant à moi d’appliquer les "recettes" du jardinier bio Jean-Luc Sacquet (cf son petit livre : "L’art de faire travailler le naturel au jardin") : une gousse d’ail plantée à chaque pied contre les maladies issues de champignons (taches noires et oïdium). Et des plantes aromatiques variées autour pour éloigner les pucerons.

2 commentaires:

Thierry a dit…

Bonjour Dominique,
je me délecte de vos belles images et ne remercierai jamais assez Emma, de SF, pour m'avoir filé le tuyau !
J'ai un modeste jardin à Paris dont je m'occupe avec amour et inexpérience ; vous parlez de plantes aromatiques pour faire fuir les pucerons, serait-ce la ciboulette ? suffit-il d'en planter au pied des rosiers ?

Dominique a dit…

Bonjour Thierry,
merci c'est très gentil.oui! la ciboulette, entre autres. j'ai mis aussi la semaine dernière un plant de basilic, de l'estragon. L'hysope est très joli aussi (fleurs bleues)et excellent dans la salade!