vendredi 15 juin 2007

Atout cœurs

Observer les plantes venues spontanément dans un jardin peut être source d’inspiration, (outre qu’elles renseignent sur les caractéristiques de sa terre). C’est la première chose à faire quand le désir prend de jardiner. Ainsi de modestes violettes prospéraient dans un passage à l’ombre. Je les ai remerciées en les associant avec d’autres feuilles en forme de cœur, de dimensions et de tonalités différentes : le brunnera argenté « Jack Frost » et des cyclamens. Je ne conserve pas ici les fleurs du brunnera (d’un bleu vif il ressemble beaucoup au myosotis) : elles ne s’accordent pas bien au pourpre de la violette.

2 commentaires:

rosette a dit…

question:quelle est la taille de ton jardin pour avoir une telle diversité?

Anonyme a dit…

C'est un jardin de ville que je structure progressivement, en fonction de mon temps disponible (le week-end)...et de mes moyens (physiques et financiers!). j'ai commencé par planter des écrans de part et d'autre de la maison contre les courants d'air (2 ambiances très différentes), puis entre la maison et la rue depuis que le mur de clôture a pu être remonté. Derrière, je progresse depuis la maison vers le fond après avoir structuré haies latérales et créé au pied de la maison un premier plan. En tout mon jardin fait 900m2. Une grande chance et un bonheur, c'est vrai, en ville.