dimanche 26 avril 2009

Un peu, beaucoup, à la folie….

C’est presque de la folie (à l’achat…) que ces hellébores orientales, les doubles surtout. Mais un pied forme à lui seul (en deux à trois ans) un bouquet tellement élégant qu’il est difficile de résister. Les hellébores varient à l’infini. Les h. hybrides blanches peuvent sembler crème ou jaune pâle selon la lumière. Les hellébores orientales doubles, robustes et florifères, deviennent vertes une fois fanées et restent belles très longtemps… Le mérite d'avoir fait découvrir en France ces sublimes hellébores revient à Martine Lemonnier du Jardin de Bellevue en Normandie. D’autres ont depuis suivi ses traces… Le très joli site internet www.jardindebellevue.com reste une mine d’informations sur cette vivace «haute couture» (avec de magnifiques photos du jardin de Bellevue au fil des saisons, ouvert toute l’année). L’ouvrage très complet de Thierry Delabroye «Hellébores et autres fleurs d’hiver» dans la remarquable petite collection «Comment les choisir et les cultiver facilement» (éditions Ulmer) permet aussi de bien les connaître et de rester raisonnable !

5 commentaires:

Carzan a dit…

Ce petit livre, acheté cet hiver, m'a appris plein de choses sur les hellébores. Je peux comprendre ton coup de coeur pour cet hellébore que tu présente, elle est sublime. Et merci pour l'adresse du site !

Un jardin sinon rien a dit…

Je ne connais pas autour de moi de jardinières ou jardiniers ayant résisté à la beauté des hellébores ! mais il est vrai que c est souvent assez cher.

Anonyme a dit…

c'est en regardant des blogs comme le tien que j'ai connu cette plante merveilleuse...
Je n'en ai pas encore mais je ne vais pas résister longtemps..
Mon voisin a 2 pieds d'une dimension incroyable: ces hellebores dateraient des années 20...
Il va m'en donné... Je suis aux anges, pas besoin de te le préciser!! Les tiennes sont superbes.

Anne-Marie S a dit…

J'en introduit de plus en plus au jardin. Quels superbes floraisons elles nous offrent en fin d'hiver, je ne pourrais plus m'en passer ! cette blanche double est magnifique !

Dominique a dit…

Ainsi nous sommes tous des "aficionados(as)"! Après quelques années, ...on peut faire profiter son entourage de généreux semis. Ceci dit j'ai craqué ce printemps sur une double pêche de T.Delabroye!
Merci à anonyme pour son info sur cet âge vénérable:je n'aurais pas pensé que cela fut possible.Je constate aussi que les touffes ne cessent de s'élargir d'année en année.