mardi 5 août 2008

Gorgeous ou too much, le lys Star Gazer ?

Je vote pour… D’abord pour sa fidélité : voici un bulbe qui n’a pas dégénéré ici, bien au contraire. Il se fortifie d’année en année depuis sa plantation il y aura 4 ans à l’automne : le nombre de fleurs en grappe croit avec les années. Pour son parfum ensuite, capiteux sans être entêtant. Et puis grand par sa taille (1m à 1,50m) et par la largeur de ses fleurs en étoile , il rehausse à lui seul un massif d’arbustes intéressant au printemps (par la succession de floraisons blanches) et à l’automne (par la couleur des feuillages) mais un peu terne pendant l’été. Le brun pourpre d’un polygonum atténue la couleur forte du lys et fait le lien avec les feuillages des arbustes.

2 commentaires:

Céline M a dit…

Je préfère les lys moins exotiques, mais mon lys de la Saint-Jean se fait dévaster tous les ans par un criocère, ce joli scarabé rouge. J'ai très envie d'un lys royal (lilium regale), mais je ne sais pas si c'est jouable en Alsace.

Dominique a dit…

En Alsace je ne sais pas...ils réussissaient assez bien dans mon ancien jardin du sud-ouest!Le criocère est une "sale" bête (vraiment dévoreuse) : dès que j'en vois, j'interviens et le détruis manuellement.