dimanche 13 avril 2008

Le géranium phaeum

Au risque de me répéter je ferai encore l’éloge des fleurs noires. D’abord de ce petit géranium vivace, une plante de sous-bois, et surtout la variété Samobor dont le feuillage largement marqué de brun reste superbe bien après la défloraison (jusqu’à l’automne). Très précoce le géranium phaeum annonce l’arrivée du printemps. Certains lui reprochent une floraison trop discrète et recommandent de le planter en larges taches. Pour ma part je l’apprécie dans de multiples circonstances : un seul pied ponctue avec grâce l’angle d’un massif. Ailleurs il se ressème sans être envahissant et occupe les espaces libres tout simplement. Il forme ainsi « un fond » permanent en mélange avec des hellébores et des épimédiums. Quant à ses fleurs, de près les pétales translucides prennent des tons irisés. Elles avivent par contraste les verts vifs et les plus tendres. Et lorsqu’elles se glissent comme ici parmi les tulipes blanches….

2 commentaires:

berthille a dit…

'Samobor' est au jardin depuis le printemps dernier. Je l'vais acheté pour son feuillage avant tout. Mais j'ai tellement aimé son originale et longue floraison que je viens d'en planter un blanc.
Il se sème facilement ? Tant mieux. Il a déjà fait des envieux et trouvera rapidement preneur.

Le Jardin de Vérone a dit…

Magnifique ce géranium !!!
Vérone