mercredi 9 août 2017

"Tapis,Tapis Rouge"

Depuis longtemps remarqué (article du 13 septembre 2007), je viens de le revoir dans une toute autre situation : en couvre-sol, nettement plus large que haut (50 à 0,60cm), sous un arbrisseau léger qui l'ombrageait peu, en bordure d'une cour de graviers. D'un rouge lumineux sans être tape à l'oeil, encore éclairé par l'abondance de ses étamines dorées, un petit feuillage brillant très sain.


 L'abondance de ses boutons augurait d'une très longue floraison; en réalité elle sera continuelle...Robuste ce rosier se plait sous des climats très différents et accepte des sols divers. Ses créateurs néerlandais ont croisé (entre autres) le rosier "Tapis Persan", vigoureux, et le petit rosier arbuste sarmenteux Dortmund très remontant (du fameux obtenteur allemand Kordes). Ceci explique sans doute cela. Attention à ne pas le planter trop près d'un passage: il est grès épineux.

 

Aucun commentaire: