samedi 12 août 2017

Coquine primevère


En direction de la source cette partie du Grand Launay est particulièrement fraîche, à mi ombre, arrosée par une fine rigole provenant d'un bassin. On connait le besoin d'humidité de la plupart des espèces de primevère cultivées, surtout au printemps. Quand même ! Cette  primevère candélabre s'est ressemée à profusion...dans les joints des pavés et des dalles de pierre. En contrepoint des différentes formes et gammes de verts des feuillages, la floraison gracile rose pourprée de cette primevère (primula pulverulenta?) en fleurs depuis le début de l'été réveille l'ensemble et donne du "peps".

2 commentaires:

Silène a dit…

Ah ce que j'aime cette photo ! Tout ce qui me plait; un sentier de pierre, des fougères, un Gunnera, ... et ces adorables primevères hautes ! Un régal... qui donne envie d'aller visiter le Grand Launay.

Dominique a dit…

Oui la visite du Grand Launay ne s'oublie pas. Le jardin est tenu "au bouton" par le propriétaire très accueillant et son binôme, conseil et assistant jardinier: tous deux inventent, ont des projets toujours.