mercredi 30 juillet 2008

Et vient le temps des sedums et des hydrangéas

Ne nous y fions pas. Cette harmonie de tons pastels n’aura qu’un temps. Mis à part le sedum Linda et Rodney (quel nom rigolo ! un duo pour souligner le double ton de la floraison ?) tous les autres vont progressivement virer aux tons chauds et profonds des pourpres et grenats : le classique sedum Autumn Joy (ou HerbstFreude selon la langue) et l’hydrangéa Pinky winky, déniché chez un pépiniériste spécialisé en Belgique (pépinières de la Thyle). Comme il est encore jeune, j’ai taillé assez court l’hydrangéa pendant deux ans (assez tôt dans l'hiver, il ne craint pas le gel) pour le charpenter. Puis je suivrai les conseils de l’éminente jardinière de Vastérival : à l’inverse le tailler peu pour le laisser s’élever au-dessus d’autres arbustes et vivaces.

1 commentaire:

Céline M a dit…

Association toute en douceur et en légèreté