lundi 28 juillet 2008

Pour faire des gammes gris argent, l’Anaphalis triplinervis

Même si l'argent peut jouer le conciliateur (entre des tons qui se heurtent, dixit Andrew Lawson. La couleur au jardin. éd. La Maison Rustique) il n’est pas toujours commode d’accorder la couleur argentée. Autant marier différentes plantes dans cette tonalité, comme le romarin, les lavandes, l'armoise ou l'helichrysum (au parfum de curry) dans le sud… Plus au nord pourquoi pas les oreilles d’ours, la véronique Hastata prostata…et l’Anaphalis triplinervis ? Trois vivaces de bordure, qui se plaisent aussi à mi-ombre (voire mieux en période de sécheresse). La longue floraison blanche de l’Anaphalis triplinervis prendra le relais de celle, très bleue, de la véronique. Des teintes qui rafraîchissent au plus fort de l’été.

1 commentaire:

Silène a dit…

Très très joli post. Merci. J'aime bien quand les bloggeurs citent leurs sources, c'est très sympa ! Pour moi l'anaphalis est une indispensable, tant elle est belle, et facile de culture !