mercredi 12 mars 2008

Sous la pluie

Les crosses de l'euphorbe characias se déroulent et vont bientôt fleurir. L'ampleur de cette euphorbe est étonnante lorsqu'elle se plait : 1,50m en hauteur et autant en largeur... J'avais pourtant récupéré dans une bourse aux plantes un vilain pied délaissé par tous (que dire, un plumeau déplumé!). Advienne que pourra : je l'ai soigneusement planté entre deux Pittosporum tenuifolium (dont un purpureum). En une saison il a rempli l'espace (sans gêner les arbustes) : le bleuté de l'euphorbe avec le pourpre du pittosporum est incomparable. Après la floraison je couperai au ras les tiges défleuries pour laisser la place aux nouvelles qui vont grandir cette année ...et fleuriront l'année prochaine.

2 commentaires:

berthille a dit…

Couper à ras ? Je n'aurais pas pensé faire cela avec la mienne.
Les nouvelles tiges sont-elles longues à repousser ?

Pou son deuxième printemps en terre lorraine, je crois que ma jolie characias va m'offrir sa première floraison.

Dominique a dit…

Les nouvelles pousses grandissent rapidement: d'ailleurs on les voit déjà au pied..dès la floraison des précédentes. Coupe à ras celles qui auront fleuri permet de ne pas épuiser la plante. Elle reste jolie longtemps, plus que "la martinii", sa cousine, assez éphémère ici.