samedi 15 mars 2008

Le délicat Corydalis cheiranthifolia

Une famille épatante, les corydalis, en particulier celui-ci : certes la durée de vie de chaque plant n’est pas très longue….encore que ! Mad Jegard (le Jardin d’Eau) me l’a fait découvrir il y a plusieurs années et il s’est naturalisé avec grâce …et compréhension : il colonise les endroits vides, ceux dans lesquels on n’ose rien planter en attendant le grossissement de plus grandes vivaces ou d’arbustes. Le corydalis cheiranthifolia se glisse ainsi dans des endroits improbables mais le résultat est toujours épatant. Le feuillage qui évoque les plus fines fougères démarre bronze et verdit ensuite. Il préfère la mi-ombre, mais j’ai eu la surprise de le découvrir à la lisière bien ensoleillée l’été d’un massif d’arbustes, près de sédums. C’est tout dire ! Son feuillage gracile casse facilement et il vaut mieux le laisser tranquille. Sa floraison ici précoce est à la fois présente et discrète. La grande classe…

3 commentaires:

Webcam a dit…

Hello. This post is likeable, and your blog is very interesting, congratulations :-). I will add in my blogroll =). If possible gives a last there on my blog, it is about the Webcam, I hope you enjoy. The address is http://webcam-brasil.blogspot.com. A hug.

sophie a dit…

Je malheureusement perdu le plant que j'avais reçu à une bourse de pantes! Tu retournes le couteau dans la plaie.

Dominique a dit…

A Sophie: comme pour le géranium Kurst Variety, c'est Mad Jégard qui m'a fait connaître ce corydalis: elle est présente sur de nombreuses manifestations en Bretagne et vend par correspondance je crois. Peut-être que par son "réseau" de pépiniéristes collectionneurs tu peux te le procurer près de chez toi..