mardi 23 octobre 2007

Tout feu, tout flamme, l’Euonymus alata

Plus large que haut, poussant assez lentement, ce cousin asiatique (Chine et Japon) du fusain d’Europe a un port graphique grâce à ses branches étalées. On le remarque donc à tout âge. Celui-ci est à l’ombre portée d’un mur, au nord-ouest. Chaque année au début de l’automne, je le surveille du coin de l’œil pour ne rien manquer : le feuillage vire progressivement du rose au cramoisi…

Aucun commentaire: