dimanche 14 octobre 2007

Diable de sécateur !

Avez-vous remarqué ? c’est fou comme un sécateur a le don de vous lâcher des mains comme çà, sans qu’on y prenne garde … (quand l’envie vous prend de respirer une fleur, rattacher un lien, passer à autre chose…) jusqu’à se glisser subrepticement sous une feuille et se faire oublier… Alors en avoir deux n’est pas forcément superflu : si leurs mécanismes sont différents , avec l’expérience, on peut choisir l’un ou l’autre selon le geste à faire. Mon préféré est un Sandvik (en acier trempé avec revêtement et des branches costaudes en fibre de verre et "triple affûtage"), pour sa qualité de coupe, sa tenue en main. Il existe pour gaucher). A Sissinghurst ils utilisent les 'Felco' (une référence!). La marque Fiskars en propose aussi de grande qualité.


2 commentaires:

emma a dit…

Chouette Alors...on va pouvoir "prune" ( comme on dit par ici!!!) à tour de mains et de tranchants!

Dominique a dit…

Avant de se précipiter...il y a une suite sur cette question de sécateur. Bientôt en ligne un second article....pense-(pas)bête pour le choisir et s'en servir.