mercredi 30 septembre 2009

Une mûre non rancunière

Je l’ai combattu sans vergogne…pendant plus de dix ans, cette mûre épineuse.. un rejet sans doute échappé du jardin voisin, par-dessous le mur. Arrachant ses repousses chaque année sans plus y penser..jusqu’à ce que de guerre lasse cette fois au printemps dernier je la laisse faire…Et lui offre même un tuteur, pour voir… Elle a formé ses premières fleurs puis des fruits noirs, scrutés d’un coin de l’œil. Hésitant à les goûter, un peu honteuse, je les ai quand même discrètement ajoutés dans une salade de fruits. Ils sont exquis…Et maintenant elle prend de délicates couleurs d’automne.


7 commentaires:

Anne-Marie S a dit…

Qui donc est contente à présent que cette belle et bonne mure aie tenu tête ? ;o))

berthille a dit…

'tention, la ronce est une maligne, délicieuse mais vicieuse !
Une mûre la première année, un rejet sans gêne la deuxième et des petits semis la troisième.
Mais quelles délicieuses gelées !

kinekelly a dit…

Elle te remercie sûrement !

FRAMBOISINE a dit…

Elle voulait juste se faire aimer ...

Douxjardin a dit…

Plus de messages??
Vivement le printemps, en attendant je vous mets en lien sur mon blog.
A bientôt

Marie-Claude a dit…

Moi, je les aime en gelées délicieuses pour mon petit déjeuner, hum !
mais pas dans mon jardin !!!
je vais les cueillir ces mures dans les fossés autour de chez nous
MC

Merula a dit…

Pensez à faire de la confiture, c'est excellent pour la gorge aux premiers froids !